Notre Histoire

C’est dans les années 80 que l’histoire commence. Trois jeunes ingénieurs rentrent chez eux, au Maroc, leur diplôme d’informaticien en poche, et des projets plein la tête. Le secteur est néanmoins très peu développé dans le pays et les opportunités se font rares. Un an plus tard, ils décident de se réorienter vers un tout autre métier, tout aussi méconnu : celui de la grande distribution. Ils se lancent avec beaucoup d’enthousiasme et d’ambition, mais aussi très peu de connaissance du marché et de ses spécificités, et se heurtent vite à des problèmes de financement face à ce projet un peu fou. Mais à force de persuasion et motivés par le goût du challenge et leur ambition, ils finissent par convaincre leurs proches de les suivre dans cette épopée entrepreneuriale. C’est le début d’une belle histoire.

« Le 13 juin 1986, nous avons ouvert le premier Hyper, route des Zaërs à Rabat. C’était quelque chose d’incroyable pour l’époque, une première, raconte Mohammed Aït Chekh, un collaborateur des premiers temps du groupe. Malheureusement ce n’était pas simple tous les jours. Faute de moyens, on mettait tous la main à la pâte. Même les directeurs étaient en caisse, dans les rayons ou à la sécurité, certains jours. ».

Au début des années 1990, avec trois magasins à leur actif (deux à Rabat et un à Casablanca), l’entreprise est toujours en difficulté et ne trouve toujours pas le bon modèle pour décoller. Les trois entrepreneurs se remettent en question. Finalement, ils ne seront plus que deux à continuer l’aventure.

Zouhair Bennani et Rachid Hadni refusent d’abandonner, et forts de cette première expérience, ils décident de remettre en question tous leurs acquis pour continuer à avancer. C’est avec une meilleure connaissance du marché de la grande distribution et une réflexion stratégique plus poussée que les deux entrepreneurs décident de se recentrer sur leur magasin historique de la route des Zaërs et d’investir sur l’humain avec le recrutement de plus de talents et de compétences.

Grâce à cette stratégie, et avec l’injection de nouveaux moyens financiers, ils acquièrent les magasins Riad 1 à Hay Riad en 1995 et Shems à l’Agdal en 1999. Tout s’accélère ensuite. En 2001, leur nouveau modèle capitalistique voit le jour avec l’intégration de tous ces magasins sous une même marque ombrelle : Label’Vie. L’année suivante, l’entreprise s’ouvre aux fonds d’investissements nationaux et étrangers. L’entreprise continue d’être dirigée par les deux entrepreneurs et amis de longue date mais avec des nouvelles ambitions et des objectifs accrus d’expansion et de croissance.

En 2003, Label’Vie rachète les supermarchés SuperSol implantés au Maroc et l’entreprise réalise un chiffre d’affaire annuel de 100 millions de Dirhams et compte 150 salariés. L’élément humain est au cœur de leur stratégie et malgré une concurrence acharnée sur le secteur, Label’Vie se crée une réputation d’entreprise jeune, dynamique et attractive. Les ouvertures de magasin se succèdent et le groupe commence à attirer les investisseurs.

Pour soutenir ce rythme et financer ses ambitions, l’entreprise entre officiellement en bourse en 2008, et réussit une levée de fonds de 524 millions de Dirhams. Toujours aussi ambitieux, le groupe s’attaque à de nouveaux modèles de distribution à la fin des années 2000. En 2009, Label’Vie signe un accord de franchise avec le géant Carrefour, un des leaders mondiaux de la distribution. Dans la foulée, deux grands hypermarchés voient le jour dans les villes de Salé et de Marrakech.

C’est fort de ce succès, que le 15 Novembre 2010, Label’Vie achète 100% des actions du Groupe Métro Cash and Carry Morocco. Cette transaction permet au groupe d’acquérir huit points de ventes stratégiques dans sept villes marocaines et d’accueillir près de 1 400 nouveaux collaborateurs.

Aujourd’hui, l’entreprise se positionne sur trois formats : l’hypercash, l’hypermarché et le supermarché, segment sur lequel Label’Vie est leader du marché.
Grâce à une politique d’expansion soutenue et à sa maitrise du métier, le Groupe réalise en 2018 un chiffre d’affaire de plus 9 milliards de Dirhams HT et comptabilisera plus de 100 magasins à travers tout le Royaume à la fin de l’année 2019.

« Nous allons continuer sur cette lancée pour nous maintenir en tant qu’acteur de référence de la grande distribution au Maroc, affirme Rachid Hadni, Directeur Général du groupe Label’Vie. Notre but est de continuer à améliorer le quotidien de nos clients en leur offrant un meilleur pouvoir d’achat et une amélioration continue de la qualité de nos produits et services ».

Pour soutenir ce développement et pouvoir apporter le meilleur service à ses clients, le groupe a mis en place des programmes de formation et de partenariat avec des écoles et universités marocaines afin de recruter et former des collaborateurs sur tout le territoire. L’entreprise a aussi développé sa propre école de formation, Label’ Ecole, pour permettre à ses collaborateurs de se professionnaliser toujours plus et d’évoluer vers de nouvelles perspectives.

« L’humain a toujours été au centre de notre métier et ce sont, aujourd’hui, des milliers de personnes qui œuvrent et collaborent chaque jour pour apporter le meilleur service et la meilleure expertise à nos clients. Nous continuerons encore et toujours de parier sur notre jeunesse, affirme Zouhair Bennani, Président Directeur Général du groupe. Ce qui n’était qu’au départ le rêve de deux jeunes entrepreneurs, fiers de rentrer dans leur pays, au Maroc et d’apporter leur pierre à l’édifice, est devenue un beau succès story à la marocaine. Et sans le soutien de nos collaborateurs, sans la confiance de nos investisseurs, sans la fidélité de nos clients, nous n’en serions pas là. Un grand merci à tous. »